best business loans Working Capital Long Term Loans SBA Loans Small Business Loans Short Term Loads Equipment Financing Merchant Cash Advancesbusiness loans Big Lines of Credit

RSS: Posts | Comments

La France ouvre la voie à une alliance stratégique de l’Europe avec la Russie

0 commentaires

La France ouvre la voie à une alliance stratégique de l’Europe avec la Russie en vendant deux bâtiments de Projection et de Commandement (BPC) de type Mistral à la Russie. Cette vente s’est conclue le 17 juin à Saint-Pétersbourg, pour un montant de 1,2 milliards d’euros. Elle amplifie, de façon spectaculaire, la coopération française et européenne avec la Russie dans les domaines aéronautique et spatial [1], deux secteurs considérés comme stratégiques car les technologies qu’ils mobilisent sont duales (civiles et militaires).

Ces deux bâtiments seront fabriqués en France. La Russie pourra commander ultérieurement d’autres navires qui seront alors produits dans ses arsenaux.

Le BPC Mistral est un concept nouveau et original car il combine trois capacités : porte-hélicoptère, bâtiment porte engins amphibies et poste de commandement et d’appui logistique.

Porte-hélicoptère, le Mistral peut transporter 16 hélicoptères de type NH 90 (pour le transport de troupes et de matériels) et des Tigres (pour l’appui des troupes au sol). Les appareils sont abrités dans un vaste hangar de 1800 m² desservi par deux ascenseurs. D’une capacité de 13 tonnes, ces élévateurs sont situés à l’arrière du bâtiment et derrière l’îlot. Le pont d’envol (5200 m²) permet la mise en œuvre simultanée de 6 hélicoptères et l’appontage d’hélicoptère de 30 tonnes.

C’est également un navire amphibie, équipé d’un radier de 57,5 mètres de long, 15,4 mètres de large et 8,2 mètres de haut, il est conçu pour accueillir des engins sur coussins d’air et des chalands de transport de matériel (CTM) classiques. Le radier communique directement avec un hangar à véhicules de 2650 m² sur deux ponts pouvant stocker 70 engins dont 13 chars Leclerc. Des ateliers adjacents permettent l’entretien des blindés et camions dont l’embarquement s’effectue par une porte rampe latérale et une porte rampe radier.

C’est, enfin, un poste de commandement interarmées et interallié. A cet effet, le Mistral dispose sous le pont d’envol d’un vaste PC modulaire de 850 m². Ce local rend possible la conduite d’une opération interarmées, nationale ou multinationale. Un réseau de communication intégré permet aux États-majors de gérer au mieux le flux d’informations.

Cette décision confirme que le Président de la République a évolué dans sa réflexion stratégique. Il a pris conscience que les intérêts de l’Europe ne coïncidaient pas toujours avec ceux des États-Unis. [2] Il est passé outre les réserves émises par les États-Unis dont l’intérêt géostratégique permanent est de maintenir divisés les trois grands acteurs qui dominent l’Eurasie : l’Union européenne, la Russie et la Chine.

Général (2S) Jean-Bernard PINATEL

[1] La France entretient des relations avec la Russie dans le domaine aérospatial depuis 1966. La coopération franco-russe dans le spatial se développe dans le cadre de l’accord intergouvernemental du 26 novembre 1996.
Lire à ce sujet : La coopération franco-russe en matière de recherche et développement technologique et industriel.

[2] La vente de deux porte-hélicoptères de type Mistral à la Russie constitue une menace pour les intérêts des États-Unis dans la région, a déclaré vendredi la républicaine Ileana Ros-Lehtinen, présidente du comité des affaires étrangères au Congrès.

Commentaires