best business loans Working Capital Long Term Loans SBA Loans Small Business Loans Short Term Loads Equipment Financing Merchant Cash Advancesbusiness loans Big Lines of Credit

RSS: Posts | Comments

HTelecom : l’IE en Algérie

LexisNexis-HTelecom

C’est à l’issue d’une série de conversations qui ont duré des mois qu’une convention de partenariat a été signée hier (08 Avril 2007) pour la première fois en Algérie dans le domaine de l’intelligence économique, entre HTelecom, filiale du groupe Hasnaoui, et LexisNexis Intelligence Solution (ex-Datops), fournisseur de solution d’informations, et ce, en présence de Jean-Bernard PINATEL, président d’honneur de Datops Consulting et président de la Fédération des professionnels de l’intelligence économique, ainsi que de Abdallah HASNAOUI, président-directeur général du groupe Hasnaoui et Feriel HASNAOUI, directrice générale de HTelecom. Pour les représentants du groupe Hasnaoui, ce partenariat a été rendu indispensable d’abord par la mondialisation de l’économie engendrant une concurrence de plus en plus féroce, ainsi que par la croissance exponentielle de l’information comme conséquence de la décroissance rapide des coûts de sa production.

Dans un tel environnement, aucune entreprise n’est en mesure de protéger ses marchés, encore moins d’en pénétrer de nouveaux. Se doter des outils de l’intelligence économique n’est rien d’autre que de transformer les risques du marché en opportunités pour l’entreprise. Cela suppose l’équipement en outils performants pour la collecte, le tri et le traitement de l’information recherchée sur la base d’une stratégie clairement définie, mais aussi des capacités d’analyse permettant une aide à la décision.

Pour M. PINATEL, la révolution des TIC (technologies de l’information et de la communication), engendrée par l’industrie des micro-processeurs qu’a connue le monde durant les dix dernières années a multiplié les sources d’information. Chiffres à l’appui, le représentant de Datops Consulting poursuit la persuasion de son assistance des solutions que propose LexisNexis pour l’analyse d’un volume de plus en plus immense d’informations intéressant les entreprises. Il indique que la croissance du volume d’informations sur le web qui doublait en sept ans dans les années 1970, doublera en 2010 toutes les sept heures.

Autre exemple révélateur, « en 2005, il y avait 50 millions de ****s sur le Web avec une croissance de 70% par an », ce qui est immense comme informations à récupérer et à analyser. « Si vous tapez par exemple le mot Algérie sur Google, vous aurez 18 500 000 documents, alors que sur le Web il y en a 10 milliards », argumente-t-il.

Autre exemple choisi par le professionnel français de l’intelligence économique, la recherche par mots de « Algérie – attractivité économique » qui, elle, donnerait 347 000 documents. Une quantité d’informations qui double tous les quatre mois, selon M. PINATEL. Un moteur de recherche ne donne en effet que « le 1/500ème de l’information disponible sur le Web », ce qui rend nécessaire la procuration d’autres outils capables de rechercher, trier, traiter et analyser l’information pour les besoins de l’entreprise.

Autre élément des plus importants dans la recherche de l’information, la langue. Selon le président de la Fédération des professionnels de l’intelligence économique, ce n’est plus l’anglais qui sera dominant sur le Web, mais plutôt le chinois. Déjà en 2004, les documents en langue anglaise sur le Net ne dépassaient pas les 34%. L’arabe a occupé pour cette même année et pour la première fois 2% de l’information disponible sur le Web. Le chinois progressait déjà à 14% et à ce rythme, beaucoup d’analystes avancent que le chinois sera la première langue sur le Web dès 2010.

Pour M. PINATEL, « l’Algérie se trouve à une période charnière, passant d’une situation de développement autocentré vers celle d’une conquête de marchés extérieurs ». Mais il est d’abord question de définir une stratégie de développement. «Il ne peut y avoir de conquête de marchés extérieurs au moment où on perd déjà notre marché intérieur», a-t-il fait remarquer. Ce qui revient à dire qu’il est d’abord question de protéger son entreprise par les outils qu’offre l’intelligence économique et que propose aujourd’hui LexisNexis Intelligence Solutions.

Pour rappel, HTelecom, qui a pénétré le marché des télécommunications en 2000, a d’abord activé dans la distribution de produits et de mise en place des réseaux de communication pour se spécialiser ensuite dans les systèmes d’information et les technologies de sécurité.

Date de publication : 09 avril 2007

Sources :