best business loans Working Capital Long Term Loans SBA Loans Small Business Loans Short Term Loads Equipment Financing Merchant Cash Advancesbusiness loans Big Lines of Credit

RSS: Posts | Comments

Radio Courtoisie : Russie, alliance vitale

RADIO COURTOISIE - 03 Mai 2011

Entretien avec Jean-Bernard PINATEL, à propos de son livre Russie, alliance vitale - Éditions CHOISEUL.

Jean-Bernard PINATEL est diplomé de l’ESM Saint-Cyr (1958-60), breveté technique NBC, breveté de l’École Supérieure de Guerre (1975), docteur en sciences politiques et ancien auditeur de IHEDN (1984-85).

Il a, entre autres, occupé les postes de Chargé de la sécurité radiologique à l’État-major de l’amiral directeur des essais nucléaires à Mururoa, Directeur du Service d’Information et des Relations Publiques des Armées (SIRPA) de 1985-1989.

Dans le civil, il devient successivement Directeur de la communication (1989) et Délégué général (1993-94) du groupe Bull, Directeur associé puis Président-directeur général (depuis 1994) de CMC (Communication Management Consulting) devenu Startem en 2000 et racheté par Datops en 2001.

Il est membre de la Commission de l’Intelligence économique de l’association des anciens de l’IHEDN.

Jean-Bernard PINATEL

Général de brigade, docteur en études politiques, maitrise de sciences physique (option physique nucléaire), breveté de l’École Supérieure de Guerre et du Centre des Hautes études Militaires et ancien auditeur de la 37ème Promotion de l’IHEDN (Institut des Hautes Études de la Défense Nationale).

Cet essai vise ainsi à éclairer d’un jour nouveau les intérêts permanents de l’Europe et de la Russie dans la gestion des menaces et des crises qui se développent à leurs frontières. Il soutient que l’insécurité qui règne à nos frontières sert directement les intérêts du complexe militaro-industriel américain au point de faire penser que les crises qui s’y enracinent ne sont pas le résultat d’erreurs stratégiques des dirigeants américains, mais proviennent d’options mûrement pesées par des conseillers qui en sont issus.

Tout se passe, en effet, comme si la politique américaine visait à maintenir une insécurité permanente dans la région du Moyen-Orient et de la Caspienne. Elle viserait ainsi à freiner le développement économique de nos proches voisins tout en s’appropriant leurs ressources et, par contrecoup, à pénaliser la croissance de l’Europe et de la Russie en les privant de débouchés pour leurs produits et, enfin, à empêcher par tous les moyens la création d’une alliance stratégique de Dunkerque à l’Oural, qui constituerait un troisième acteur du système international capable de s’opposer à leurs ambitions.

Source : Radio Courtoisie – L’invité du mois : Jean-Bernard PINATEL


Commentaires